“Est-ce que les artistes peuvent changer la Chine?” Présentation, film, débat autour de l’arrestation de Ai Weiwei

Depuis le 3 avril 2011, l’artiste contemporain Ai Wei Wei, dont la renommée est internationale, a été placé en détention par la police chinoise, ce qui a déclenché une vague de contestation à travers le monde de la part de gouvernements, militants des droits de l’homme et dans le milieu de l’art. Tous appelent à sa libération. Dans quelle mesure les artistes peuvent-ils contribuer aux transformations sociales en faveur d’un développement soutenable en Chine? Le 16 juin 2011, une soirée spéciale est organisée à l’Université Leuphana de Lüneburg (Allemagne), afin de poser cette question générale ainsi que le cas particulier de Ai Wei Wei, la situation des droits de l’homme en Chine. Une version de 18 minutes d’un film de Alison Klayman sera projeté, avant la tenue d’un débat autour du curateur Roger M. Buergel, le militant des droits de l’homme David Knaute et l’artiste Anke Haarmann.

Le panel sera modéré par la politologue Ursula Scheid et Volker Kirchberg, professeur à l’Université Leuphana, spécialisé dans la distribution culturelle et l’organisation culturelle. La projection sera précédée d’une conférence de presse par la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) et une présentation sur les initiatives d’artistes pour une écologie et un développement soutenable en Chine, par Sacha Kagan, chercheur associé à l’Université Leuphana.

Pour en savoir plus, lire la version anglaise de cet article.

This post is also available in: Anglais Allemand